Contact

Data Tracking : à vous la responsabilité et le consentement

L’auteur

Eric Dumain

Thème(s)

Publié le

05-10-2021

5 minutes

Data Tracking : à vous la responsabilité et le consentement

Le levier majeur d’une stratégie Data-Responsable efficace est la volonté politique de l’entreprise de s’y engager de manière opérationnelle, prouvable et durable. Cela commence par la collecte de données sur les sites et Web Apps, autrement dit, le Data Tracking. De quoi s’agit-il ? Comment le mettre en place ? Voici nos astuces.

Rappel : être Data-Responsable

L’expérience montre que l’absence d’engagement politique au plus haut niveau de l’entreprise réduit les chances de traduire une ambition Data-Responsable opérationnellement et en bénéfices tangibles.

Les actes, les faits et les métriques sont essentiels à la preuve de l’engagement, et donc aux résultats. La communication sur la « Data-éthique & responsable » en est pleinement justifiée et renforcée. C’est le meilleur gage de satisfaction des besoins des clients, des équipes Privacy et des équipes Digitales.

Une politique de traitement conforme à la RGPD

Déployer un Data Tracking responsable signifie définir une stratégie de collecte des données sensibles (cookies, Tags & MarTechs) en totale conformité avec le RGPD. Et ce, selon les 3 modes de consentement : accepté, ignoré, rejeté.

La réglementation peut être segmentée en 59 points de mise en conformité sur 4 grandes catégories :

  • les technologies de tracking : présence, activation, désactivation
  • les cookies : setting, valeur, expiration, sécurisation 3rd party, partage
  • les données collectées : stockage, encryption, locales, sessions, leakage
  • le transport des données: https, http headers, referrer, CSP, STS, SRI, 3rd party

Être Data-Responsable 

Pour être Data-Responsable, vous devez être en mesure d’assurer le respect du consentement et la conformité au Règlement sur la protection des données dès lors qu’il est question d’une collecte de données ou de toute nouvelle mise en production. 

Un simple focus sur les cookies ne fait qu’effleurer le sujet. Ce contrôle s’applique à toutes les mises en production partielles. C’est d’ailleurs une bonne opportunité de traiter le sujet par étape, en ne mobilisant que légèrement la chaîne de contributeurs. Le but : garantir la continuité du fonctionnement des équipes pour le quotidien.

Aussi, il est fortement recommandé de contrôler la validité de ces pratiques sur la totalité de l’inventaire du parc existant de sites et Apps en production. C’est un indicateur évident d’infraction potentielle.

Ownership & information

Pensez à réunir au même moment, autour d’une même table, les équipes Privacy, Digital et IT avec vos prestataires. Nos études ont mis en évidence la connaissance parcellaire des sujets relatifs au RGPD par les différents contributeurs.

Pour mettre en place une stratégie efficace, vos équipes Privacy devront donc se rapprocher des équipes Digitales et IT afin que chaque entité et chaque contributeur puisse avoir la même vue sur :

  • les obligations, 
  • les attentes, 
  • les limites, 
  • les possibilités,
  • les objectifs.

Chacun disposant de son propre spectre de compréhension des réglementations, il est essentiel de définir un référentiel commun à tous (y compris aux prestataires) concernant les environnements Web et Web Apps.

Exploitants et prestataires : tous responsables ?

Rappelons que l’exploitant de sites Web & Web Apps est seul responsable des infractions aux yeux de la réglementation. Se retourner contre un prestataire qui n’a pas fait le job en conformité n’annulera rien et sera une source de frustrations, de perte de temps, de coûts additionnels, et généralement de rupture.

Il est donc fondamental « d’embarquer » vos prestataires et sous-traitants en développement, digital, contenu ou campagnes dans votre démarche Data-Responsable. Ce sera vertueux et gagnant pour tous.

Cela vous permettra de :

  • faire le point sur ce que vous maîtrisez opérationnellement dans votre stack digital ;
  • s’inscrire dans un cercle vertueux ;
  • accélérer les process ;
  • créer du lien.

Il sera nécessaire pour tous de collaborer, d’inventorier, d’analyser le risque, de communiquer, de responsabiliser et d’agir. Après quelques réunions de cadrage, un suivi trimestriel sera amplement suffisant.

Des contrôles fréquents automatisés

L’analyse outillée et automatisée des environnements Web et Web Apps et de leurs interactions est le seul moyen de prévenir activement les risques d’infractions, d’impliquer les contributeurs et de sécuriser un scoring élevé de confiance pour un meilleur consentement des visiteurs.

La nature, la multiplicité et la fréquence des mises à jour ne sont que 3 des raisons de rupture de conformité et d’efficacité du Data Tracking. La CMP (ou Consent Management Platform) ne règle en rien ce problème car ce n’est tout simplement pas son rôle.

Assurer la conformité RGPD

Il est donc essentiel d’analyser la conformité RGPD des sites et Web Apps sur les 59 critères identifiés, et ceci à une fréquence en rapport avec celle des mises à jour, des publications de contenus, des campagnes, etc.

Suivant la nature des sites, cela devra être réalisé à une fréquence mensuelle, hebdomadaire, quotidienne, voire plus pour des Marketplaces et sites e-commerce ou Media. Une bonne pratique à connaître est la mise en place d’analyses automatisées depuis les phases de développement jusqu’à l’exploitation, en passant par le staging et la pré-production.

Ceci vous permettra de :

  • disposer d’un contrôle des variations et des risques en temps-réel relativement aux mises à jour ;
  • alerter les différents contributeurs d’une situation à fixer (quoi, pourquoi, où, comment) ;
  • activer une maintenance proactive ciblée à moindre coût humain et financier ;
  • historiser, prouver la méthode et les moyens en cas de contrôle ;
  • générer et maintenir un scoring de confiance élevé ;
  • communiquer pour regagner le taux de consentement.

En bref, être Data-Responsable

Gardez bien votre objectif dans votre ligne de mire : la conversion. La personnalisation, la donnée, le Data Tracking, le consentement ne sont que des étapes dans l’atteinte de l’objectif. Pourtant, si une seule de ces étapes n’est pas validée, l’objectif sera manqué.

Et le premier des « checkpoints », c’est précisément le consentement.

Garantir la conformité au RGPD et se construire un indice de confiance élevé, c’est établir la preuve pour vos visiteurs que vous êtes une entreprise Data-éthique & responsable. Pour eux, c’est l’assurance de pouvoir donner leur consentement en toute confiance et de bénéficier d’une meilleure expérience dans le respect de leur vie privée. Pour vous, c’est la possibilité de disposer de plus de données qualifiées dans le respect de la RGPD, donc de meilleures possibilités de personnalisation, d’optimisation et de conversion.

Envie d’en savoir plus sur la conformité RGPD et la sécurisation des données ? 

Vous aimerez aussi…

S’abonner à la Newsletter

Ne manquez aucun contenu Data On Duty et soyez au courant de toutes les actualités Data Privacy et Data Governance !